LA BRONZE CÉLÈBRE L'ENGAGEMENT DES ÉLÈVES

                                                                                                                                                                                                      ©Stéphanie Maunay/TC Media

 

Revenue d’une visite des maisons de disque en France, Nadia Essadiqi, alias La Bronze, se produira mardi soir sur la scène du théâtre Saint-Denis pour l’événement UNIS pour l’action Montréal qui récompense l’engagement humanitaire des jeunes. Vendredi, elle a offert un avant-goût de sa prestation aux élèves du collège Jean-Eudes.

La chanteuse et comédienne québécoise a été approchée par Enfants Entraide, organisme de charité et partenaire éducatif, pour figurer aux côtés de conférenciers et d’artistes. La soirée récompensera les actions bénévoles de quelque 2000 élèves de la province.

«Je trouve cela très noble de créer un événement pour stimuler les jeunes à faire des choses dans lesquelles ils vont s’unir et qui vont changer le monde», indique La Bronze.

Transmettre le bon message aux jeunes est un point essentiel, selon elle. «Ce qui est beau à propager, c’est la confiance en soi. Tout ce dont ils ont besoin est déjà en eux, et ils n’ont qu’à aller le puiser. C’est une chose que je n’ai pas nécessairement comprise enfant, mais j’aurais bien aimé que quelqu’un me le dise», avoue-t-elle.

 

SE NOURRIR DES AUTRES

 

C’est à l’heure du dîner que l’auteure-compositrice-interprète s’est produite, accompagnée de son claviériste, devant des élèves de secondaire 4 et 5.

Une prestation simple et authentique de L’anarchie des jours heureux, thème musical de la série Le Chalet diffusée sur la chaîne Vrak et de la jeunesse féline, qui figure sur son premier album éponyme, sorti en 2014.

«J’adore les petits comités et rencontrer les gens de façon plus personnelle. Les contextes plus intimes offrent une richesse intéressante», note l’artiste.

Généreuse, elle a pris le temps de discuter avec ceux qui faisaient la file pour avoir son autographe et repartir avec affiche et disque en poche.

«Ces échanges vont m’inspirer. Tout ce que je vis me nourrit. Tous les rapports humains m’insufflent de l’énergie et celle de ces jeunes va avoir un impact positif sur la mienne», estime Nadia Essadiqi.

                                         

                                                                                                                                                                                                                                                        ©Stéphanie Maunay/TC Media

La Bronze, entourée des élèves et de leur professeur, reproduisant la pochette de son album éponyme.

 

DONNER UN PEU DE SOI

 

L’une des actions organisées au Collège Jean-Eudes, Une tresse pour la détresse, servira à financer la construction d’une école au Kenya.

«On a fait des coiffures aux filles pour 1$. On va l’organiser à nouveau en fin d’année et le promouvoir pour que toutes les filles portent une tresse cette journée-là», explique Valérie Stiplosek,, une adolescente de 17 ans.

Un exemple parmi d’autres qui témoigne de l’engagement des élèves. «On a un désir d’aider les autres et au Collège on a l’opportunité de le faire alors on est vraiment chanceux», ajoute Isabelle Grondin-Hernandez, 16 ans.

Depuis 2011, un total de 26 000$ a été versé à Enfants Entraide, dans un partenariat développé par André-Carl Vachon, animateur de vie spirituelle et d’engagement communautaire au Collège Jean-Eudes. «C’est intéressant, car ce sont des actions concrètes et ainsi, les élèves voient le résultat de leur travail», explique-t-il.

Une centaine d’écoles francophones assisteront à la prestation de La Bronze, au théâtre Saint-Denis.

L’artiste travaille actuellement sur son 2e album et partira en tournée au printemps, en France, en Belgique, au Maroc et au Québec.

 

Source : journalmetro.com 

Please reload